<!-- Load Facebook SDK for JavaScript -->
      <div id="fb-root"></div>
      <script>
        window.fbAsyncInit = function() {
          FB.init({
            xfbml            : true,
            version          : 'v9.0'
          });
        };

        (function(d, s, id) {
        var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
        if (d.getElementById(id)) return;
        js = d.createElement(s); js.id = id;
        js.src = 'https://connect.facebook.net/en_US/sdk/xfbml.customerchat.js';
        fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
      }(document, 'script', 'facebook-jssdk'));</script>

      <!-- Your Chat Plugin code -->
      <div class="fb-customerchat"
        attribution=setup_tool
        page_id="139180212846150">
      </div>

Remplacer une chaudière par une pompe à chaleur, c'est sans gros travaux !

Pompe a chaleur

Votre chaudière montre des signes de fatigue… Il est peut-être temps de la remplacer par un générateur plus performant. Pourquoi ne pas opter pour une pompe à chaleur air/eau ? Sous réserve de pouvoir implanter l’unité extérieure, cet équipement économique à l’usage s’installe facilement à la place d’une chaudière gaz ou fioul pour alimenter un plancher chauffant ou un réseau de radiateurs.

Il est possible de choisir un modèle avec ballon d’eau chaude intégré pour satisfaire les besoins sanitaires. Les travaux durent en moyenne 3 jours à deux personnes. C’est le temps nécessaire pour l’installation des différents équipements de la pompe à chaleur, notamment l’implantation et le raccordement des unités intérieure et extérieure, et le paramétrage des régulations. Un soin particulier doit aussi être apporté à la partie hydraulique.

Plancher chauffant : le cas le plus favorable 

Tout est très simple si votre logement est déjà équipé d’un plancher hydraulique. Il suffit juste de couper le circuit de départ et de retour du chauffage, de retirer l’ancienne chaudière et de la remplacer par l’unité intérieure de la pompe à chaleur, raccordée à ce même circuit.
La pompe à chaleur intègre déjà le circulateur et, selon les versions, le vase d’expansion. D’autres organes de sécurité doivent être ajoutés : un filtre à tamis pour éviter l’embouage de la pompe à chaleur et idéalement un séparateur d’air pour évacuer les microbulles présentes dans le réseau. Quand la chaudière alimente un plancher chauffant, une vanne trois voies est généralement en place. La chaudière ne peut en effet pas fonctionner à très basse température. Ce n’est pas le cas de la pompe à chaleur et cette vanne doit dès lors être supprimée.

 

Des économies en coûts et en énergie

L'investissement dans une pompe à chaleur air/eau présente un tarif plus élevé que celui d'une chaudière. Mais l'installation de ce genre de pompe vous permettra d'effectuer des économies de chauffage.

L'un des nombreux avantages de la pompe à chaleur air/eau est son système de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire qui utilise une énergie gratuite : les calories naturellement présentes dans l’air. Disponible en version haute et basse température, la pompe à chaleur air/eau dispose d’un coefficient de performance élevé, permettant de faire d’importantes économies d’énergie. Equipée d’une régulation, elle peut être commandée et programmée à distance, pour plus de confort. Résolument écologiques, les pompes à chaleur air/eau constituent des solutions d’avenir.